Posts Tagged ‘implant dentaire La rochelle dentiste’

Qu’est-ce qu’une greffe osseuse?

3 janvier 2013 @ 20 h 35 min
posted by Admin

Certaines situations anatomiques ne sont pas favorables à la pose d’implants dentaires : manque d’os en hauteur et/ou en épaisseur. Sans correction préalable, les implants sont contre-indiqués. Le but des greffes osseuses pré-implantaires est de redonner une morphologie osseuse permettant de placer des implants dans le cadre du projet prothétique préalablement défini.

Le greffon est prélevé à l’intérieur de la bouche, soit au menton, soit dans la zone de la dent de sagesse inférieure. Il s’agit d’une autogreffe. Il est mis en place au niveau de la perte osseuse et fixé par des vis en titane. Les implants seront placés en moyenne 4 mois après et les vis de fixation seront retirées dans le même temps.

L’intervention peut s’effectuer sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale, en fonction du caractère invasif de l’acte (taille du greffon) et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique…)

Les suites opératoires normales peuvent être : l’œdème (gonflement des joues, du menton, des paupières inférieures…), la douleur, la limitation de l’ouverture de la bouche, ainsi qu’un petit saignement de quelques heures.

Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications immédiates ou tardives, qui doivent cependant être relativisés au regard des bénéfices attendus :

• Hématome et saignement persistant

• Cellulite : inflammation ou infection des tissus mous de la face ou de la bouche

• Ostéite : infection osseuse du site donneur et/ou receveur

• Perte ou diminution de la sensibilité de la lèvre ou de la langue, le plus souvent transitoire (quelques semaines à quelques mois), et exceptionnellement définitive

• Altération de la sensibilité des dents proches du prélèvement osseux

• « rigidité » transitoire des muscles du menton

• Exposition du greffon, nécrose, perte du greffon.

Les greffes osseuses pré-implantaires sont des actes qui ne sont pas inscrits à la nomenclature de la sécurité sociale.

Ces soins feront l’objet d’un devis.

Les fiches d’informations sont rédigées à partir des recommandations de la Société Française de Chirurgie Orale: societechirorale.com

 
off

Qu’est-ce qu’un comblement de sinus?

@ 20 h 20 min
posted by Admin

Certaines situations anatomiques ne sont pas favorables à la pose d’implants dentaires : manque d’os en hauteur, à cause de l’augmentation du volume du sinus maxillaire. Sans correction préalable, les implants sont contre-indiqués. Le but des greffes osseuses ou des comblements sous-sinusiens est de redonner un volume osseux permettant de placer des implants dans le cadre du projet prothétique préalablement défini.

L’intervention consiste à rehausser le plancher du sinus en soulevant la muqueuse sinusienne et en comblant la cavité. Il est possible d’utiliser, soit de l’os autogène (du patient), soit de l’os d’origine humaine ou animale (traité selon les normes en vigueur), soit des matériaux synthétiques.

L’intervention peut s’effectuer sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale, en fonction du caractère invasif de l’acte (taille du sinus, chirurgie des 2 sinus, prélèvement osseux sur le patient) et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique…)

Les suites opératoires normales peuvent être : l’œdème (gonflement des joues et de la paupière inférieure), la douleur, éventuellement la limitation de l’ouverture de la bouche, ainsi qu’un petit saignement de quelques heures.

Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications immédiates ou tardives, qui doivent cependant être relativisés au regard des bénéfices attendus :

• Hématome et saignement persistant

• Cellulite : inflammation ou infection des tissus mous de la face ou de la bouche

• Sinusite maxillaire

• Ostéite : infection osseuse du site donneur et/ou receveur

• Si prélèvement osseux endobuccal :

o Perte ou diminution de la sensibilité de la lèvre ou de la langue, le plus souvent transitoire (quelques semaines à quelques mois), et exceptionnellement    définitive,

o Altération de la sensibilité des dents proches du prélèvement osseux,

o « rigidité » transitoire des muscles du menton • Exposition du greffon, nécrose, perte du greffon ou du matériau de comblement.

 

Les greffes osseuses et les comblements sinusiens sont des actes qui ne sont pas inscrits à la nomenclature de la sécurité sociale.

Ces soins feront l’objet d’un devis.

Les fiches d’informations sont rédigées à partir des recommandations de la Société Française de Chirurgie Orale: societechirorale.com

off

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

@ 16 h 35 min
posted by Admin

Un implant dentaire est une « racine artificielle » en titane placée dans la gencive. Une fois l’implant placé il y a un délai de cicatrisation variant de 6 semaines à 6 mois en fonction des situations.

Ils supportent des prothèses dentaires fixes ou amovibles destinées à remplacer des dents absentes. Le nombre et la position des implants dépend donc du projet de prothèse, défini préalablement.

L’intervention s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale. L’anesthésie générale n’est indiquée qu’en cas d’implants multiples, de gestes chirurgical associé, et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique, …)

Les suites opératoires normales peuvent être : l’œdème (gonflement des joues), la douleur, un petit saignement.

Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications immédiates ou tardives, qui doivent cependant être relativisées au regard des bénéfices attendus :

• Lésion d’une dent voisine

• Hématome et saignement persistant

• Cellulite : inflammation ou infection des tissus mous de la face ou de la bouche

• Sinusite maxillaire

• Perte ou diminution de la sensibilité de la lèvre ou de la langue, le plus souvent transitoire (quelques semaines à quelques mois), et exceptionnellement définitive.

• Péri-implantite, mobilité, exposition de l’implant,

• Perte de l’implant.

Cette information concerne uniquement la phase de pose des implants et pas de la réalisation prothétique. Des contrôles cliniques et radiographiques doivent être effectués par le praticien en charge de la prothèse.

 

La pose d’implants dentaires est un acte qui n’est pas inscrit à la nomenclature de la sécurité sociale.

Ces soins feront l’objet d’un devis.

Les fiches d’informations sont rédigées à partir des recommandations de la Société Française de Chirurgie Orale: societechirorale.com

off

Quand et pourquoi consulter un chirurgien oral?

1 janvier 2013 @ 15 h 57 min
posted by Admin

Votre chirurgien dentiste traitant connaît votre état de santé bucco-dentaire et dans certains cas il peut de décider de vous adresser à un spécialiste. Il existe deux spécialités en chirurgie-dentaire: l’orthodontie, pour aligner les dents et la chirurgie orale. Le chirurgien oral est le spécialiste de la chirurgie de la bouche.

Nous sommes chirurgiens-dentistes spécialisés en chirurgie orale à Puilboreau près de La Rochelle,  en Charente-Maritime.

Nous recevons des patients des agglomérations de La Rochelle, de Rochefort-sur-Mer, de Surgère, de l’Ile d’Oléron, du sud de la Vendée et de l’Ile de Ré.

Les consultations et les interventions sous anesthésie locale se déroulent au cabinet dans des conditions de bloc opératoire et les interventions sous anesthésie générale à la Clinique de l’Atlantique située à Puilboreau, à 5 minutes du cabinet.

off